la compagnie...

le président...

René Vincent-Viry

Jean-Paul Alègre

Jean-Luc Galmiche

Grégory Faive

Stéphane Agazzini

Eric Vincent

Xavier Battistella

Laura Poirot-Fraschini

François vaxelaire

Fondateur président  de la compagnie et metteur en scène, René Vincent-Viry fait ses premiers pas sur les planches à l'âge de dix ans dans des saynètes montées à l'école ou avec les gamins de son quartier. Plus tard, sa profession de peintre décorateur le ramènera sur scène ce qui occasionnera différentes interprétations de personnages évoluant de la comédie au drame. Les rencontres professionnelles dans différents théâtres parisiens et provinciaux lui offrirent l'occasion de développer la pratique théâtrale auprès de metteurs en scène et scènographes de renom. Attaché à sa région, il y reviendra pour exercer sa profession d'artiste peintre et continuer sa passion de la mise en scène.


Membre du comité départemental de la FNCTA Vosges le CD 88, membre du jury au concours national annuel du théâtre universitaire; son parcours théâtral et professionnel lui a permis de rencontrer quatre personnalités de haut vol.

C'est spontanément qu'elles ont manifesté leur soutien à la compagnie.

Elles en sont devenues...

les membres d'honneur...

Leurs conseils, leurs avis, leur esprit d'ouverture et leur expérience sont un bien précieux pour nous aider à travailler, présenter et partager avec le public l'amour du théâtre et de la littérature...

Merci à ...

Jean-Paul Alègre...

Auteur dramatique, est depuis plusieurs saisons un des auteurs vivants les plus joués en France. Il est traduit dans une vingtaine de langues et présent dans plus de trente pays. Il est également le président du Centre des Bords de Marne au Perreux. 

Nombre de ses textes sont repris dans les livres scolaires et il fait l'objet de plusieurs études universitaires. C'est ainsi qu'il est l'un des rares auteurs français vivants à être au programme du cours de littérature théâtrale de l'université Harvard.

Ses pièces les plus jouées: Histoires à lire debout, Jeux de planches, C'est Jean Moulin qui a gagné, La Maladie du sable, Deux tickets pour le Paradis, Côté Courtes, La Ballade des planches, Théâtrogrammes...

Président de la commission théâtre de la Société des auteurs et compositeurs dramatiques (SACD), il siège à la commission nationale de désaffectation des salles de spectacles, placée auprès du ministre de la Culture.

Un de ses derniers ouvrages "Moi, Ota, rivière d'Hiroshima". Au milieu de la ville d’Hiroshima coule la rivière Ota, paisible et majestueuse. Soixante-dix ans après, Ota raconte Hiroshima. Une dure réalité écrite avec poésie et émotion,

Il a également traduit et adapté plusieurs pièces du grand dramaturge américain Israël Horovitz.

Jean-Luc Galmiche...

En 1975, Jean-Luc Galmiche fonde sa compagnie : « Le Théâtre du Réverbère » puis met en scène et joue Thomas Gueulette, Samuel  Beckett, Gabriel Arout et Molière.

Il rejoint l’équipe des Conseillers Techniques et Pédagogiques de la  Jeunesse et des Sports.

En 1981, il entre à l’École Internationale de Mimodrame de Paris et Marcel Marceau l’invite alors à l’accompagner en France, puis en tournées à  travers le monde.  Il crée avec lui Le Miroir au Théâtre des Champs Élysées. Il organise plusieurs manifestations nationales au Festival d’Avignon en 1996, Rencontres de la Sorbonne en 1998. Il prête sa voix à l'adaptation française de nombreux rôles pour le cinéma et la télévision depuis 1988.

Aujourd'hui, il enseigne le théâtre au conservatoire du 18 ème arrondissement de Paris et également au sein de son propre cours, le "Cours Sauvage".

Jean-Luc traduit son encouragement en nous disant: " On peut faire du théâtre amateur sans faire de l'amateurisme".


Grégory Faive...

Membre depuis 2006 du collectif Troisième Bureau, comité de lecture de théâtre contemporain, où il est lecteur et directeur de lecture, Grégory Faive partage son parcours, depuis sa sortie du conservatoire en 2001, entre le travail de comédien et de metteur en scène. Formé au C.N.R. de Grenoble dirigé par Philippe Sire, il rencontre Laurent Pelly.

Pour lui, il jouera : La journée d’une rêveuse de Copi, Le voyage de M. Perrichon, Le Roi nu d’Evgueni Scwartz.

Comédien et assistant, il interprétera depuis 2005, les textes de Horvath, Strinberg, Brecht, Kresmann Taylor, Christophe Thollet, Marie Henry, sous les différentes directions de Laurent Brethome, Jessie Bordone, Marie Brillant, Crystal Sheperd-Cross…

En 2006, il éprouve le désir de mettre en scène. C’est ainsi qu’il crée la compagnie «Le Chat du désert».


Cette expérience lui a permis de poser les premières pierres de ce qui constitue la base de son travail de metteur en scène: Le difficile et nécessaire exercice de l’altérité. De ce questionnement qui traverse chacune des créations qu’il a menées, Grégory Faive nous dit: " J’aime que ces questions soient posées avec distance, que les affrontements soient l’occasion de joutes verbales jubilatoires pour l’acteur et le spectateur; que chaque spectacle soit l’occasion d’un questionnement sur le théâtralité de la représentation; que le music-hall ne soit jamais trop loin; que le rythme des mots amène un peu de comédie dans ces textes qui s’attachent à montrer à quel point l’exercice de vivre est difficile, mais aussi à quel point s’attaquer à cet exercice, c’est être en vie". 


Depuis 2011, il interprète le monologue Pourvu qu’il nous arrive quelque chose, dont il a lui-même adapté le texte et mis en scène d’après le Petit Lexique amoureux du théâtre de Philippe Torreton.

Stéphane Agazzini

Stéphane Agazzini à joué au théâtre du Ménil. L'adolescence écoulée et études terminées, il oeuvre au Crous Nancy-Metz pendant quinze années où il a occupé le poste de responsable culturel.

Organisateur du concours national annuel du théâtre universitaire, ses connaissances du spectacle vivant et des nombreux animateurs, organisateurs et comédiens sont un bien précieux qu'il sait faire fructifier et partager.


le vice-président

C’est la passion d'Eric Vincent pour les mots et l’envie de la faire partager qui lui ont d’abord fait choisir son métier : professeur de lettres.

Ce sont cette même passion et cette même envie qui aujourd’hui lui ont fait rejoindre la Compagnie Cent Scènes, à la fois en tant que adjoint aux activités littéraires et comédien dans les différentes pièces.

Avec fidèlité et compétence, il assume la vice-présidence ainsi que la précieuse analyse approfondie du sens des mots, ce qui fait de lui un pilier essentiel au bon équilibre de l'ensemble des activités de la compagnie.

le secrétaire...

Créateur de projets artistiques et culturels, véritable professionnel aux multiples facettes, Xavier Battistella aime également écrire, rédiger, interroger, communiquer de toutes les manières possibles. Les nombreuses animations élaborées au cours des années passées avec la Compagnie Cent Scènes l'ont naturellement amené à rejoindre l'équipe.

Après s'être investi dans la peau de comédien, il occupe désormais le poste de secrétaire et garde l'ambition de développer avec plus encore d'enthousiasme et de passion les évènements littéraires et musicaux voulus par la compagnie.

la trésorière...

Passionnée de littérature bien avant d'intégrer  la Compagnie Cent Scènes, Laura Poirot-Fraschini, qui se plaît à évoluer sur les planches, se prête avec un engouement certain à toutes formes d'actions relatives à la littérature.


Cependant, au-delà de l'espace scénique, c'est avec les chiffres qu'elle prend de son temps pour assurer la bonne tenue de la trésorerie et la gestion des comptes de l'association.

l'adjoint à la logistique...

Vernisseur de profession, François Vaxelaire sait apporter la touche indispensable à la mise en valeur du travail collectif. Dès son premier rôle, la découverte du théâtre révèle en lui une ferveur inattendue pour la scène animée par une recherche permanente de la juste compréhension et interprétation de ce qui touche au spectacle vivant.

Fidèle à son esprit volontaire, il prend en charge la logistique et assure dans l'ombre beaucoup de tâches indispensables au bon fonctionnement de la compagnie.

les membres actifs...

Depuis 2013, plus de quarante personnes arpentent ou sont passées sur les planches de la compagnie. Selon leurs disponibilités, leur entrain ou leur envie,  certaines vont, d'autres viennent. 

Actuellement, une vingtaine de membres participent aux évènements théâtraux et littéraires. Pour la moité fidèles depuis le début, dix ans déjà. D'autres sont venus les rejoindre au fil des ans. 

Comédiens, animateurs, lecteurs, techniciens, machinistes, toutes et tous ont offert ou offrent toujours une part de leur temps pour que demeure le spectacle vivant.

les membres, actifs et anciens, s'expriment dans le trombinoscope...